F.A.Q.

Qu'est-ce que des microbilles de polystyrène ?

Le polystyrène expansé (PSE) est une matière plastique à structure alvéolaire de 2 à 3 millimètres de diamètre au plus. Composé à 98 % d’air pour seulement 2 % de matière. Inerte chimiquement, stable dans le temps et non irritant, il ne nécessite aucune précaution particulière lors de sa mise en œuvre.

En quoi Écobill MD© est-il écologique ?

À plusieurs niveaux.

Premièrement, la fabrication de simple microbille de polystyrène PSE consomme peu de ressource naturelle (98% air et 2% matière) et demande peu d’énergie à sa production. Les microbilles sont expansées à la vapeur d’eau et sont inertes chimiquement. Sans danger pour l’environnement.

Deuxièmement, nous détournons des sites d’enfouissement du polystyrène post-consommation pour les intégrer dans nos produits isolants injectés. Entre 25 % et 50% de matière recyclée est utilisés pour en faire des isolants injectés haute performance. Améliorant de façon significative l’efficacité énergétique des bâtiments existants sans démolition, ZÉRO déchet de construction. Il serait possible de récupérer plus de 4000 tonnes de polystyrène ESP / année pour isoler les bâtiments construits avant 1960.

Troisièmement, Écobill MD® ne contamine pas les matériaux en contact. Il se retire facilement et se recycle à 100 %. Il peut même être réutilisé jusqu’à 2 fois dans le système d’injection d’isolant de polystyrène sans altérer son efficacité.

Écobill MD® est-il reconnu par les professionnels ?

Oui, de plus en plus de professionnels de la construction le recommandent, entrepreneurs, architectes et spécialistes en efficacité énergétique. Tant pour son efficacité thermique, sa valeur économique que pour son faible emprunt écologique. Écobill MD® répond aux exigences de la rénovation.

Où pouvons-nous injecter des microbilles de polystyrène ?

Dans des lames d’airs supérieures à 2 cm, dont les matériaux sont en bonne condition et ne présentent pas de traces d’humidité ou de moisissures. Écobill MD® est l’Isolant le plus efficace pour l’injection de paroi. (Murs, les plafonds, les planchers, plafond cathédrale, etc.) Référez-vous auprès de votre professionnel.

Est-ce dispendieux ?

Non, malgré le fait que les prix des isolants Écobill MD® se trouvent sensiblement dans la même gamme de prix que les mousses uréthane, Écobill MD® ne nécessite aucune construction ni démolition et demande très peu de préparation. Dans le cas où il est possible d’injecter un isolant Écobill MD®. Le coût entourant les travaux d’isolation ne représente qu’une FRACTION DU PRIX qu’avec les anciennes méthodes nécessitant de la démolition.

Est-il admissible au programme d'aide à la rénovation ?

Oui, entre autres Rénoclimat de Transition Énergétique Québec. Vous pourriez obtenir jusqu’à 2685$ de subvention pour l’isolation de vos murs. Près de 50% de votre facture !

Est-ce déductible de mes revenus ?

Oui, dans le cadre des dispositions légales en vigueur et sur justificatif des factures, il est possible pour une société d’en déduire les frais de rénovation.

Combien vais-je économiser en énergie ?

Pour une lame d’air de 5 cm en murs extérieurs vous économiserez jusque 30 % de votre consommation à peu près autant pour les sous pentes ou entre planchers, plafonds, si les lames d’air sont supérieures ou égales à 7 cm.

Est-ce un bon isolant thermique ?

Oui, en fait, le polystyrène expansé (PSE) est un très bon isolant thermique. La valeur thermique de Écobill MD® varie dépendamment des types de produits entre R-3.87/pc à R-4.3/pc.

Est-ce que le polystyrène est inflammable ?

Oui, il s’agit du même polystyrène expansé PSE servant à la fabrication de panneau rigide de polystyrène expansé. Il doit recouvert ou injecté derrière un doublage coupe-feu (gypse, bois). Écobill MD® ne contient pas de HCFC ou HFC qui endommagent la couche d’ozone.

Y a-t-il des émanations ?

Non, Écobill MD® est classé A+ (PV Véritas). En injection derrière les parois minces de plâtre ou de bois (lambris), il peut y avoir une légère odeur au moment de l’injection, mais aucune nocivité. Produit classé non dangereux selon le Système Général Harmonisé (SGH).

Est-il hydrophile ou capillaire ?

Absolument pas ; l’agglomérat est inaltérable à l’eau, les microbilles de polystyrène expansé PSE sont liées par point de contact et offre l’avantage de drainer l’eau verticalement, mais jamais horizontalement. Écobill MD® est le seul matériau injecté qui ne soit pas capillaire ou hydrophile.

Et l'humidité ?

La structure moléculaire de l‘isolant combiné à sa grande résistance à l’eau permet d’évacuer l’eau facilement. L’isolant Écobill MD® possède une grande perméance à la vapeur d’eau. L’eau et l’humidité ne s’accumulent donc pas à l’intérieur de l’isolant et s’assèchent rapidement.

Faut-il un pare-vapeur ?

Normalement oui, il a pour fonction d’éliminer au mieux la migration de l’humidité présente dans l’air intérieur causé par nos activités de la vie courante vers l’intérieur des murs. L’humidité se condense alors dans la structure en bois endommageant les matériaux; pourriture, moisissure, odeur. Mais cela dépend toujours des cas. Si toutefois un, pare-vapeur est recommandé, l’application d’une peinture ou d’un revêtement liquide pare-vapeur sera tout aussi efficace qu’un pare-vapeur conventionnel. Écobill MD/®, est un des isolants dont le taux de perméance à la vapeur d’eau est le plus élevé. Dont qui s’assèche rapidement sans retenir l’eau.

Y a-t-il des retraits ?

Absolument aucun, le remplissage une fois exécuté reste constant au millimètre près. Une fois expansées, les microbilles de PSE sont inertes. Écobill MD® est stable dans le temps.

Est-ce que l'isolant gonfle lors de l'injection ?

Non, les microbilles de polystyrène (PSE) une fois expansées restent stables dans le temps. L’agglomération se fait par point de contact In-Situ. Aucun gonflement ni retrait.

Est-il résistant à la compression ?

Non, la quantité de colle utilisée pour son agglomération est trop faible pour cela. Une fois séchées, les microbilles de polystyrène expansées (PSE) sont liées par point de contact dans le but de maintenir l’isolant en place. Il est possible avec précaution de faire un trou dans un mur sans qu’il se vide et retirer seulement l’isolant nécessaire au besoin. Selon le besoin, il est aussi possible de mettre plus de liant à l’injection pour améliorer sa résistance à la compression. Dans une cloison, Écobill MD® reste rigide et flexible, mais par contre friable.

Isole-t-il phoniquement ou acoustique ?

Il apporte un plus en absorption phonique, surtout pour les bruits aéroportés (musique, conversation, vie courante …), mais il n’est pas d’une grande efficacité, comme les autres isolants. Il est plus efficace en absorption acoustique : il atténue l’écho dans les pièces traitées.

Est-il corrosif ?

Non, même pas oxydant. Il ne provoque pas d’humidité ou de moisissure.

Et les rongeurs ?

Non, sans être répulsif, le polystyrène PSE ne favorise pas les rongeurs.

Fait-on beaucoup de trous et de combien de diamètres ?

On doit en faire environ à 45 cm des parties les plus éloignées à remplir ce qui donne dans les milieux des panneaux un espacement de 0,90 m, les trous sont de 22 mm de diamètre.

Comment est-on certain que la paroi est bien remplie ?

Le contrôle de remplissage se fait en contrôlant l’emplacement des trous d’injection, en effet étant donné que le remplissage se fait à 0,50 m de rayon d’un trou d’injection en partant de l’extérieur et en épousant toutes les formes circonscrites dans cette périphérie, il est impossible de ne pas remplir si la disposition des trous est correcte. Le pistolet d’injection s’arrête automatiquement lorsque la cloison est pleine.

Peut-on injecter par l'extérieur ou par l'intérieur ?

Oui, à condition que l’isolant injecté se trouve dans une paroi de mur faisant partie de la structure portante. Et non derrière un pare-pluie ou parement extérieur (Vinyle, canexel, brique, pierre). Cependant, l’isolation de par l’intérieur est beaucoup plus facile pour les ouvriers. De plus, il est fortement recommandé d’apposer un apprêt pare-vapeur comme sous couche et repeindre les murs intérieurs afin d’empêcher la migration de l’humidité dans les murs. Que vous isoliez de l’extérieur ou de l’intérieur !

Fait-on beaucoup de dégâts ?

Non, le perçage des trous d’injection est effectué avec une perceuse équipée d’un système d’aspiration EPA conçu pour filtrer les plus petites poussières. Cependant, il est conseillé de couvrir les meubles et les objets pour assurer le maximum de protection. Il est aussi possible de reboucher les trous immédiatement après l’injection. Après finition, plâtre ou goujons de bois, il ne reste plus qu’à peinturer. Une attention particulière est accord à l’emplacement des trous pour en minimiser les apparences.

L'isolation par l'extérieur n'est-elle pas meilleure ?

Certainement, mais elle coûte de 4 à 8 fois plus cher. D’autant plus que si une lame d’air existe toujours dans les murs, l’isolation par l’extérieur perd 20 % de son efficacité par le fait difficile d’éliminer toutes infiltrations d’air dans cette lame d’air, refroidissant vos murs intérieurs.

Alors c'est un procédé miracle ?

Non, c’est seulement un procédé qui, appliqué correctement, et utilisé exclusivement pour ce à quoi il est destiné, donnera d’excellents résultats et présentera beaucoup d’avantages par rapport aux isolants utilisés jusqu’à présent. Voici comment, les microbilles de polystyrène sont composés de 98% d’air et seulement 2 % matière. Portées par un flux d’air puissant lors de l’injection, les microbilles de PSE se faufilent partout dans la cloison atteignant tout espace où l’air peut y circuler. Le liant pulvérisé sur chaque microbille lors de l’injection agglomère le tout et se fige en quelque temps. Physique et non miraculeux !